Une ville active et attractive

Ville-active-et-attractiveNous avons pour Bayonne un projet économique ambitieux. Notre ville a des atouts majeurs qui constitueront le socle de la reconquête économique. Tournée vers son port industriel et commercial, ancrée dans ses quartiers historiques dotés d’un patrimoine remarquable, riche d’une tradition commerciale et artisanale, Bayonne en s’ouvrant aux entreprises technologiques se forgera une identité moderne, accueillante et durable.

Construire le port éco-responsable du 21e siècle

La requalification du port de Bayonne est en marche. Piloté par la région Aquitaine, son schéma directeur d’aménagement, voté à l’unanimité des collectivités du territoire en décembre 2013, prévoit une modernisation et une revalorisation des espaces portuaires. Sa vocation industrielle et commerciale est désormais partagée et la logique de report modal renforcée (sortir de la route les marchandises en privilégiant le ferroviaire-maritime). Ainsi notre infrastructure pourra accueillir des trafics de vrac, développer la logistique conteneur et permettre l’installation des activités de transformation dans des filières variées (agroalimentaire, biomasse, bois, nouvelles technologies, énergies marines renouvelables) en harmonie avec les zones d’habitat et de loisirs. Concrètement, la libération de 25 ha de foncier va permettre l’implantation de nouvelles entreprises et créer de nombreux emplois.Port-de-BayonneCe réaménagement du port marque aussi l’engagement de tous les acteurs vers un objectif de développement durable dans un cadre d’échanges et de concertation renouvelé (SPPPI, étude de zone).

Nous prendrons toute notre part à ce projet majeur. L’enjeu est aussi la réappropriation des espaces publics portuaires par leurs habitants et un réaménagement des berges, des quais et arrière-quais urbains (Saint-Bernard, quai d’honneur Edmond-Foy). C’est toute la dynamique économique de la ville qui s’en trouvera profondément modifiée.

Bayonne-tourisme-commerceRapprocher les acteurs du tourisme et du commerce

Le commerce et l’artisanat du centre-ville bayonnais n’est pas en désaffection mais la morosité économique et le contexte concurrentiel lié aux grands pôles commerciaux de périphérie imposent la définition rapide d’une politique volontariste. Nous organiserons une large concertation avec tous les opérateurs auxquels nous soumettrons un rapprochement des offices de commerce et de tourisme dont les missions sont complémentaires. La promotion des métiers d’art confortera le soutien à l’artisanat local. Nous nommerons un « manager de centre-ville ». Il sera chargé de définir l’identité touristique et commerciale, de développer l’attractivité, de coordonner les événements et les animations, d’élargir l’offre touristique, avec un double objectif : freiner l’évasion commerciale et attirer des visiteurs.

La politique de stationnement devra bien sûr être adaptée à ces objectifs ambitieux.

À l’écart du centre-ville, des quartiers entiers (Séqué,Arrousets, Habas, Sainsontan,Laharie, …) sont parfois totalement dépourvus de commerces ou de services de proximité. Une revitalisation est absolument nécessaire. Nous mènerons des audits par quartier pour déterminer les implantations commerciales indispensables et nous aiderons ces installations.

L’action municipale, soutien et levier économique

La ville est actrice à part entière du développement économique du territoire. Si Bayonne et son bassin de vie continuent d’attirer des habitants, nous devons relever le défi du maintien dans les coeurs urbains des entreprises à fort potentiel de valeur ajoutée et d’emplois qualifiés. La pénurie de foncier constitue le principal obstacle à l’installation de nouvelles entreprises. C’est au sein de l’agglomération que nous devons, avec une nouvelle majorité, afficher nos choix et exercer nos priorités.

Bayonne-TechnocitéNous soutiendrons avec force la requalification et la dynamisation des zones d’activité existantes, la création de nouvelles zones d’activités et l’essor des technopoles comme Izarbel ou Technocité qui permettent de maintenir, développer et faire émerger des entreprises de haute technicité dans les secteurs du numérique, de l’aéronautique et de l’ écoconstruction.

Nous favoriserons la création d’un pôle d’économie sociale et solidaire (ESS) sur la rive droite de l’Adour. Construit sur le modèle des clusters, ce pôle constituera un environnement favorable au regroupement des acteurs de l’ESS, au partage d’expériences, à la mutualisation et au développement d’éco-activités. Il sera le laboratoire de l’économie circulaire, source d’innovation et de croissance.

Derrière ces nouveaux concepts de coopération économique se profilent des comportements d’avant-garde, d’entraide et de solidarité qui offrent des solutions de développement local durable en privilégiant une économie de circuit court.

Port-de-Bayonne-02

Les commentaires sont fermés.